Mille Et Un Maroc

Kbira

Classé dans : Non classé — 3 août 2015 @ 12 h 32 min

Je n’ai jamais été douée pour exprimer ce que je ressentais. Ce n’est pas parce que je n’en ai pas envie mais juste parce que je ne sais jamais comment m’y prendre. Dès que je me décide à le faire on s’énerve contre moi, il est possible que la personne en face de moi le prenne mal mais du coup j’ai peur d’avoir mal fait mal exprimer la chose et je m’excuse dans la minute qui suit. Dans un sens je ne pourrais jamais aller mieux si je dois tout refouler à chaque fois ou alors il faut que j’apprenne à gérer ma colère et mes larmes. Le fait de m’être ouverte aux gens qui me sont proches m’a fait beaucoup de mal au début et la je me reconstruis petit à petit. Je suis contente de faire ça aujourd’hui, comme ça je ne me réveillerai pas un matin à la trentaine dans un sale état toujours à ressasser le passé.

Et puis cette fois, cette année, je ne me priverai pas comme je l’ai longtemps fait. Je voyagerai j’irai n’importe où, je visiterai n’importe quelle ville ou petit village que je pourrais. Du côté médical tous va pour le mieux, plus de traitement juste une petite cure de fer une fois par an. C’est un peu comme une deuxième chance, cette fois je voudrais faire les choses bien. Au cours de cette année j’ai vraiment craquer et je suis bien heureuse de l’avoir fait et qu’il y ait eu cette personne pour me pousser à me « soigner ».

Je m’attache aussi beaucoup trop aux gens, je ne sais pas dire non, j’ai toujours peur de les vexer de leur faire de la peine. Je prend sur moi et j’essaie d’arranger les choses. On ne peut pas toujours dire ce que l’on pense il faut savoir faire un tri, il faut savoir bien se comporter avec les gens. Leur sourire et leur dire qu’ils ont raison et que nous avons eu tord de temps en temps ne nous fera pas de mal mais nous permettra simplement d’entretenir de bonnes relations. Nous ne sommes plus des enfants, nous ne pouvons plus nous permettre de nous opposer à tous le monde si le moindre petit détail, la moindre petite chose ne nous plait pas. On se découvre des principes, on refuse certaine chose dont on crever d’envie parce que c’est la mauvaise personne qui nous le propose. Par exemple, un voyage que m’avait offert mon grand père pour deux personnes en fin octobre, pour mon année validée et mon anniversaire que j’ai passé loin d’eux deux années de suite. Pas plus tard que ce matin je lui ai rendu l’enveloppe. Je ne sais pas qu’elle était la destination ni comment il avait organiser tous ça. Mais après tous ce qu’il m’a dit ce dernier mois je ne pouvais pas le prendre c’est comme si il voulait acheter mon pardon. Je le paierai moi même mon voyage, un beau, dont je profiterai vraiment parce que je saurais que j’ai travailler dur pour pouvoir le faire.

La meilleure solution serait d’avoir à nouveau 5 ans.

En pratique c’est bien plus compliqué que ça.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

CGT BNP PARIBAS 33 |
CGT HOPITAL LIBOURNE |
Fossedesmariannes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Etablissementlarochefoucauld
| Le defi de lili
| Agoodsweep