Mille Et Un Maroc

Jour 2-2

Classé dans : Non classé — 10 juillet 2015 @ 18 h 07 min

Aujourd’hui est un grand jour. Je n’exagère même pas en utilisant ces mots. En me levant ce matin j’ai eu le courage de faire quelque chose qui m’effraie profondément.
J’ai beaucoup de problème de santé et depuis un moment je boycott les médecins, avec toutes les mauvaises nouvelles qu’ils m’avaient annoncer durant ma vie… j’estime que cette haine est justifiée. Enfin bref, cela fait quelques mois maintenant j’ai des petits spasmes au niveau de la jambe et des mains. Je me forçais à croire que c’était temporaire que ça finira par passer, mais rien.
Donc en début d’après midi je prend les clés de la voiture et me pointe au cabinet de mon docteur bien aimé. Lorsqu’il me voit il lance un grand sourire, mouai assez perturbant quand ça vient d’un médecin, je lui explique donc mon petit souci et me dit d’attendre que la prochaine patiente sorte. Etre privilégier dans un cabinet médical qui n’en a jamais rêver.

il me dit que tant que je suis là autant procéder à un petit examen général, un genre de contrôle. Enfant, adolescente, je me souviens quand on me forçait à faire ça et on me répétait sans cesse c’est pour ton bien, ouais c’est ce qu’on dit en attendant ça ne m’a jamais aider. Conclusion de cette petite visite ? Rien de grave à signaler on peut même dire que ça va mieux enfin sur certains points, d’autres sont beaucoup trop présent pour qu’ils aient pu disparaitre ou même aller mieux. Mes spasmes ? juste de gros coups de stress, mais j’ai refusé de prendre des calmants ou des anti-depresseurs. Toute ces conneries c’est plus pour moi. Autant m’en tenir à mon petit traitement de base que je traine depuis mes 4 ans, lui je le connais très bien.

Voila voila, mon retour en enfer s’est finalement bien passer, ça vous fou quand même un petit coup de blues de retourner dans ce genre d’endroit.

Etre rentrée au Maroc est censé maintenant m’aider à aller mieux mais je dois reconnaitre que vivre loin d’eux me manque, je compte les jours qui me séparent de mon retour en France. Mes amis ne me manqueront pas parce que je sais qu’ils seront là bas aussi, ma famille ? c’est peut être triste à dire mais moins je les vois mieux je me porte.

J-59…

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

CGT BNP PARIBAS 33 |
CGT HOPITAL LIBOURNE |
Fossedesmariannes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Etablissementlarochefoucauld
| Le defi de lili
| Agoodsweep